Press "Enter" to skip to content

Pose de matériaux isolants sur fondation, les étapes à suivre

L’isolation des fondations présente de nombreux avantages. D’une part, elle joue un grand rôle dans le confort intérieur en permettant de maintenir une température intérieure fraîche en été et douce en hiver. D’autre part, une isolation efficace permet de réaliser des économies d’énergie, de quoi faire du bien à votre porte-feuilles et à la planète.

Pose de matériaux isolants pour les fondations d'une maison
Pose de matériaux isolants pour les fondations d’une maison

Toutefois, ce type de travaux est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, la moindre négligence, que ce soit au niveau des matériaux ou au niveau de la pose de l’isolant à proprement parler, peut avoir des conséquences sur l’efficacité du dispositif.

C’est pourquoi il convient de bien prendre en compte tous les paramètres afin de s’assurer de la qualité de votre ouvrage.

Les vérifications avant la pose des matériaux isolants

Les fondations sont soumises à de nombreuses contraintes. Humidité, nature et pression du sol ou encore soutien du bâtiment sont autant de facteurs qui peuvent porter atteinte à l’intégrité de votre fondation.

C’est pourquoi il est impératif d’effectuer quelques contrôles sur votre structure de béton avant toute pose des matériaux d’isolation.

Les premières vérifications porteront sur l’intérieur de votre fondation. Ainsi, vous devez vous assurer que votre mur de fondation ne présente aucune trace de fissures ou d’effritement. Dans un même temps, assurez vous également qu’il n’y a aucun problème d’infiltration d’eau et qu’aucune efflorescence ne s’est formée.

Si vous rencontrez le moindre de ces problèmes, il convient d’effectuer les travaux nécessaires pour les résoudre afin de vous éviter de futurs ennuis aux conséquences beaucoup plus lourdes.

La seconde vérification à effectuer porte sur les éléments extérieurs de votre fondation. Elle consiste principalement à s’assurer que votre structure n’est pas exposée à une quantité d’eau trop importante et donc à garantir une évacuation efficace des eaux de ruissellement et de pluie.

Pour cela, il convient de contrôler la pente du sol autour de la maison. Celle-ci doit être au moins de 3/4 pouce au pied sur une bande de 5 à 6 pi tout autour de votre bâtiment.

Enfin, les gouttières doivent également déverser leurs eaux à une distance de 5 à 6 pi.

Les bonnes pratiques à respecter lors des travaux d’isolation

Une fois ces contrôles réalisés, la pose du revêtement isolant peut enfin commencer. Il existe une multitude de techniques et de matériaux pour ce type de travaux. Sans entrer dans les détails techniques, voici une liste de généralités à suivre lors de la mise en œuvre de la pose :

  • Supprimer les ponts thermiques en recouvrant intégralement d’une première couche les surfaces, y compris celles des éléments de structure tels que les charpentes.

  • Protéger les isolants en matière plastique contre le feu en les recouvrant d’un matériau pare-feu.

  • Assurer une étanchéité parfaite à l’air pour éviter la formation d’humidité et les problèmes de moisissures et de perte de chaleur qui y sont associés.

En suivant nos conseils, votre isolation devrait être efficace et durable. En cas de doute, n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel de la construction reconnu par l’APCHQ.

Soyez le premier à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?