Press "Enter" to skip to content

S’occuper en confinement : 5 activités intérieures pour jardiniers et bricoleurs

Profitez du confinement pour vous montrer créatifs et innovants !

Dites adieu à l’ennui grâce à nos activités pour tous les niveaux !

Vous avez déjà nettoyé de fond en comble votre maison ? Vous avez même pensé à dépoussiérer les plafonds et pris le temps de faire le tri dans vos vieilles affaires ? En bref, vous ne savez plus quoi faire pour remplir vos journées, d’autant plus que le froid ne donne plus très envie de passer des heures dehors.
Retrouvez l’inspiration dans cet article grâce à nos 5 idées pour s’occuper en confinement ! Idéales pour petits et grands, elles plairont tout particulièrement à ceux qui aiment les activités intérieures manuelles.

1.    Personnalisez vos pots de fleurs

Vous trouvez que vos pots de fleur manquent d’originalité ou ne sont pas très jolis ? Transformez-les pour les rendre à votre goût ! Équipez-vous de peinture, de pinceaux et éventuellement de pochoirs, puis laissez libre cours à votre imagination. Peignez vos pots en une ou plusieurs couleurs, dessinez dessus de jolis motifs, tracez-y des formes géométriques ou bien écrivez-y le nom de vos plantes. Faites ce qui vous fait plaisir pour que vos pots de fleurs deviennent de véritables éléments de décoration.

Pour les adeptes de la récup, pensez à réutiliser des bocaux ou des boîtes de conserve pour créer de nouveaux pots et ainsi accueillir de nouvelles plantes d’intérieur.

 

2.    Faites des plantations faciles

À défaut de pouvoir jardiner, faites-vous plaisir en faisant quelques plantations simples, qui peuvent être réalisées en intérieur, à toutes les saisons, et pour lesquelles il n’est même pas nécessaire de faire des semis. Faites repousser vos légumes !

Antigaspi et très appréciée par les enfants pour s’occuper en confinement, cette activité intérieure est on ne peut plus simple. Au lieu de jeter l’extrémité de vos poireaux, de votre céleri ou de votre salade, conservez-la et placez-la dans un récipient avec un fond d’eau, qu’il faudra changer tous les 2 jours. Ensuite, placez votre récipient près d’une fenêtre ensoleillée et admirez vos nouveaux légumes pousser.

 

3.    Fabriquez une mangeoire à oiseaux

Pendant l’hiver, les oiseaux qui n’ont pas migré sont sans cesse en recherche de nourriture pour survivre au froid. Pensez à eux et aidez-les en leur créant une belle mangeoire qui viendra embellir votre terrain ou votre balcon.

Il existe de nombreux DIY de mangeoires à oiseaux, en bois, en conserve ou même en lego. En voici un assez simple à réaliser à partir d’un pot de fleurs en terre cuite. Il suffit de percer le pot une première fois pour faire un trou assez large pour laisser un oiseau passer. Ensuite, percez un trou d’un plus petit diamètre en-dessous, pour y fixer un perchoir créé à partir d’une tige de fer. Gardez votre perceuse en main et faites un dernier trou, cette fois au centre de la soucoupe de votre pot. Enfin, assemblez le tout grâce à une tige filetée, remplissez la mangeoire et accrochez-la où il vous plait.

 

4.    Créez un hôtel à insectes

Vous voulez participer à la préservation de la biodiversité tout en éloignant les insectes nuisibles de votre potager ? Construisez un hôtel à insectes ! Pour cela, il vous suffit de fabriquer une structure en bois, puis d’y disposer des matériaux naturels dans lesquels les insectes viendront trouver refuge.

Dépendamment des insectes que vous souhaitez attirer et des matériaux dont vous disposez, vous pouvez remplir votre hôtel à insectes avec des bûches percées, des briques, de la paille, des planchettes de bois, des fagots de bois, des rochers ou encore du foin. Ensuite, il vous suffira d’observer votre terrain pour voir la vie s’y développer.

 

5.    Planifiez votre prochain potager

Pour réussir son potager, il faut prendre le temps d’y réfléchir et de l’organiser en avance. C’est une étape qui nécessite de se poser et qui est souvent négligée. Ne commettez pas cette erreur et profitez de ce confinement pour planifier votre futur potager !

Commencez par étudier votre terrain pour déterminer quel sera le meilleur emplacement pour votre potager, c’est-à-dire un endroit suffisamment ensoleillé et abrité du vent. Après quoi, choisissez les légumes et aromates que vous voulez planter, puis notez sur un papier le nombre de plants que vous prévoyez et leurs futurs emplacements. Comme cela, vous pourrez veiller à bien associer vos légumes et fleurs pour qu’ils se développent de la meilleure façon.

Soyez le premier à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Alors, comment trouvez-vous notre site?