Press "Enter" to skip to content

Tout savoir sur l’aération d’une salle de bain

Toute salle de bain produit beaucoup de vapeur d’eau, ce qui peut provoquer des soucis de condensation. Parfois, ouvrir la fenêtre ne suffit pas pour résoudre le problème.

Les types d'aération possibles pour votre salle de bain
Les types d’aération possibles pour votre salle de bain

La salle de bain est une pièce humide nécessitant un renouvellement d’air constant. Afin d’éviter la propagation de bactéries et de moisissures, il est indispensable de bien l’aérer et la ventiler. Les ventilateurs d’aujourd’hui sont disponibles sous divers formats, à contrôle automatique ou manuel, de plus ou moins grande capacité, avec ou sans luminaire. Dans cet article, découvrez pourquoi une bonne ventilation et aération est nécessaire dans une salle de bain et quelques astuces pour bien choisir son ventilateur.

L’importance de l’aération d’une salle de bain

Par souci d’hygiène et de salubrité, toute salle de bain doit être parfaitement aérée. Dans une salle de bain, un système de ventilation et d’aération est primordial, voici les principales raisons.

Éviter l’humidité

En fait, la salle de bain est un lieu propice à la vapeur d’eau. Cette vapeur génère de l’humidité et c’est pourquoi il est important de l’évacuer au fur et à mesure. L’humidité peut se loger assez rapidement dans une salle de bain, ce qui pourrait perturber votre santé et en autres, entraîner des problèmes de respiration.

Échapper à la moisissure

Les soucis de moisissures résultent généralement d’une trop grande quantité d’humidité. Sachez que si l’humidité n’est pas traitée assez rapidement, votre revêtement mural pourrait être endommagé. De plus, votre revêtement de sol peut également se détériorer s’il n’est pas en carrelage.

Prévenir la rouille

Les bactéries et les champignons peuvent s’installer si l’aération de votre salle de bain n’est pas adéquate. Sans parler des bactéries et des champignons, une aération inadéquate peut mener à ce que vos joints se décollent. L’oxydation, autrement dit la rouille, menée par cet événement altérera votre revêtement de mur ainsi que vos appareils sanitaires.

L’aération d’une salle de bain grâce à la ventilation mécanique contrôlée

Au Québec, toutes les nouvelles salles de bain doivent être équipées d’un système de ventilation répondant aux normes du Code du bâtiment. Les ventilateurs de salle de bain sont considérés comme des extracteurs d’air. En fait, ils évacuent l’air impur et humide vers l’extérieur sans apport d’air frais à l’intérieur.

Quel modèle de ventilateur choisir pour l’aération de la salle de bain?

Au niveau des modèles disponibles, il existe deux catégories : les modèles hélicoïdes (à hélice) et les modèles centrifuges (à turbine). Le ventilateur à hélice comporte des pales déplaçant l’air, c’est le même principe que les hélices d’un avion. Le ventilateur à turbine comprend un cylindre rotatif muni de lames droites, semblables à une roue d’entrainement pour petits rongeurs.

Quelle catégorie choisir pour l’aération de votre salle de bain? En fait, le ventilateur centrifuge est plus efficace et silencieux que le ventilateur hélicoïde. Il aspire l’air impur et propulse celle-ci vers le conduit d’évacuation, ce que le modèle hélicoïde ne fait pas.

Le fonctionnement et l’activation

L’activation d’une ventilation se fait au travers d’un interrupteur standard, d’un détecteur d’humidité, d’un détecteur mouvement ou d’une minuterie.

Interrupteur standard : ce modèle permet d’activer le ventilateur avec le même interrupteur que le luminaire principal de la salle de bain. Afin d’éviter de manipuler deux interrupteurs et s’assurer que le ventilateur fonctionne à chaque fois qu’une personne utilise la salle de bain.

Détecteurs : il existe deux catégories de détecteurs, soit un détecteur de mouvement ou d’humidité. Activée par le mouvement ou par l’humidité, la ventilation s’activera pour une période prédéterminée

Minuterie : le dispositif installé sur le mur permet de sélectionner la période de mise en marche du ventilateur.

Astuces pour l’installation de la ventilation mécanique contrôlée (VMC)

  • Assurez-vous que le ventilateur soit bien fixé à la charpente du plafond afin d’empêcher tout bruit causé par sa vibration.
  • Isolez le boîtier s’il se trouve encastré dans un endroit donnant sur un espace non chauffé.
  • Scellez les jonctions des conduits avec du ruban métallisé plutôt que du ruban à conduit commun.
  • Prévoyez un dégagement suffisant sous la porte de votre salle de bain afin de permettre l’entrée d’air durant le fonctionnement du système.
  • Il est conseillé d’installer le ventilateur au plafond, au centre de la pièce.
  • Sachez que le ventilateur peut également être installé au mur d’une salle de bain. Étant donné que l’humidité tend à monter vers le plafond, cette installation est un peu moins performante.

L’alternative aux ventilateurs (VMC)

Permettant aspirer l’humidité, un déshumidificateur peut être une alternative aux ventilations mécaniques. Comment fonctionne un déshumidificateur de salle de bain? Premièrement, il absorbe l’humidité de l’air d’une pièce. Ensuite, le déshumidificateur condense cette humidité absorbée et l’évacue sous forme d’eau dans un compartiment spécifique dont il faut vider régulièrement. Il existe des modèles électriques et des modèles chimiques.

Si vous disposez déjà d’une bonne ventilation naturelle, le déshumidificateur peut être un bon appoint dans une salle de bain. Si votre salle de bain a tendance à être humide facilement, bien cette option ne sera pas efficace.

Quelques conseils pour une salle de bain hygiénique

Le système de ventilation d’une salle de bain est un élément essentiel dans une salle de bain. Afin d’assurer le confort et la santé des membres de la famille, voici quelques conseils pour éviter la propagation de moisissures.

Choisir une peinture acrylique

La peinture la plus résistante à la condensation dans la salle de bain la peinture acrylique. Comme mentionné dans Guide d’achat : choisir le bon type de peinture, la peinture acrylique est écologique et lavable.

Privilégier les matériaux hydrofuges

Également, il est préférable d’installer du gypse résistant à la moisissure. Les feuilles de gypses sont traitées chimiquement afin de résister à l’humidité, tel que citer dans cet article.

Avez-vous pensé à l’aération naturelle?

Dans le cas où vous êtes en processus de construire votre maison, pensez à installer une ou des fenêtres. La ventilation naturelle permet de lutter contre l’humidité provoquée par la condensation. Parfois l’installation d’une fenêtre n’est pas possible, c’est pourquoi une ventilation mécanique contrôlée est fortement recommandée.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?