Press "Enter" to skip to content

Petit guide sur le sablage de plancher

Le sablage de plancher est une des étapes essentielles pour redonner le lustre et l’aspect d’origine à un plancher ayant quelques ou plusieurs années.

Donnez une seconde jeunesse à votre plancher grâce au sablage!
Donnez une seconde jeunesse à votre plancher grâce au sablage!

Offrant un charme et s’accordant avec tous les styles d’habitation, le plancher de bois finit souvent par perdre son aspect d’origine. Votre plancher de bois commence à laisser paraître des signes de vieillissement et d’usure? Il aurait probablement besoin d’une restauration pour lui donner un petit coup de jeunesse. De ce fait, dans cet article il sera question d’une étape requise de la restauration qui est le sablage du plancher.

 

Les types d’essences de bois et les outils requis pour le sablage de plancher

 

Les outils requis pour le sablage de plancher

 

Pour réaliser ce projet, il existe plusieurs outils à votre disposition pour vous faciliter le travail. Voici les outils recommandés pour le sablage de votre plancher.

Une ponceuse orbitale : pour le sablage de votre plancher

Étant sous différentes formes et grosseurs, la ponceuse orbitale sera votre meilleur outil durant ce projet, spécifiquement si vous avez une grande surface à sabler. Il est donc conseillé d’opter pour une sableuse de la taille de votre pièce. De plus, assurez-vous d’avoir assez de papier sabler pour votre ou vos appareils ainsi que différents types de papier grain.

Les autres outils qui peuvent vous aider : balais, shop-vac, bloc à sabler

Un bloc à sabler peut vous être utile aux endroits dont la ponceuse orbitale n’est pas en mesure de se rendre. Pour recueillir la majorité de la poussière qui s’est étendue dans la pièce, un balai est pratiquement essentiel. De plus, une shop-vac peut vous aider dans la phase ménage de la pièce, spécialement si celle-ci est grande.

 

Les différents types d’essence de bois pour le revêtement de sol

Un élément essentiel à savoir est que toutes les essences de bois peuvent être sablées. Le temps de sablage d’un bois dur sera seulement plus long. Sachez que le terme bois franc fait référence à un bois dur tel que le chêne, le frêne, l’érable et le merisier. Tandis que les bois de conifères tels que le sapin, le pin et l’épinette sont considérés comme des bois mous.

N’hésitez pas à consulter un professionnel pour le type d’essence de bois de votre plancher. Tout simplement, car la taille du papier de grain ainsi que le temps peuvent être différents. Certaines essences peuvent vous prendre quelques heures, tandis que les essences plus dures peuvent vous prendre le double ou le triple de temps.

 

Préparation pour le sablage de vos planchers de bois

  1. Dans la pièce dont vous effectuerez votre sablage, il est recommandé de vider entièrement la pièce des meubles et accessoires.
  2. Par la suite, scellez la pièce grâce à des plastiques vendus en grande surface et éteignez la ventilation centrale de la maison pour éviter la propagation de la poussière.
  3. La troisième étape est de retirer les plinthes et les clous restant sur les murs pour avoir une zone de travail sans obstruction.
  4. Ensuite, vérifiez les outils qu’il vous manque et faites vos recherches sur l’endroit et le coût des outils nécessaires pour votre projet. L’emploi d’une sableuse orbitale ou une Sableuse à courroie à plancher peut vous être d’une grande aide.
  5. N’oubliez pas votre masque de protection pour ne pas inhaler de la poussière.

 

Les étapes essentielles sur le sablage de plancher

 

Étape 1 : le sablage de votre plancher

Pour se faire, vous devrez sortir l’artillerie lourde ! Il n’est pas requis de se procurer de gros outils pour le sablage de vos planchers, mais si vous désirez sabler une grande surface de plancher, vous devriez peut-être y penser. Les succursales de location offrent généralement un vaste choix d’équipement.

À l’aide de votre sableuse, poncez la partie centrale du plancher jusqu’aux extrémités. Il est important de toujours sabler dans le sens du bois.

Par la suite, poncez votre plancher avec du papier sablé à grains afin d’enlever les marques incrustées ainsi que le vernis. Ensuite, poncez le plancher avec du papier sablé à grain fin. De cette façon, vous obtiendrez un fini plus lisse et vous serez plus en mesure de contrôler le degré de sable dont vous désirez.

Évidemment, les sableuses de grande taille ne seront pas en mesure d’aller sabler dans les recoins. C’est donc à ce moment que vous aurez besoin de votre fameux bloc à papier sabler. Par contre, si vous avez le budget, vous pouvez investir dans la location d’une plus petite sableuse.

Soyez vigilant. Ne laissez pas la ponceuse en fonction sur place. La ponceuse creusera le bois, vous devrez donc égaliser tout le plancher afin de corriger l’erreur. Une erreur qui peut être coûteuse en termes de temps et d’argent.

 

Étape 2 : le nettoyage de la pièce

Malheureusement, le terme rénovation rime toujours avec poussière. De ce fait, nettoyer la zone à l’aide d’une shop-vac, d’un balai et/ou d’une balayeuse est crucial pour la prochaine étape.

 

Étape 3 : la protection du plancher

C’est maintenant l’étape du changement couleur ainsi de la protection de votre plancher avec du vernis ou de l’huile, tout dépend de vos goûts, de la pièce de sablage ainsi que de votre budget.

La teinte devrait être appliquée avant le vernis ou l’huile bien sûr. Sous une multitude de tons de couleur, vous trouverez une teinte qui conviendra à vos goûts.

Le vernis est à privilégier pour les zones de trafic ou à risque de recevoir de l’eau. Le vernis offre donc un rendu plus lustré à vos planchers.

L’huile apporte un aspect mat et rustique, elle vient généralement en trois degrés de lustre si vous aimez l’éclat d’un vernis. De plus, lors d’une restauration de plancher, le sablage ne serait pas nécessaire. Le fait d’étendre une couche d’huile peut redonner l’éclat d’origine à vos planchers.

 

Étape 4 : la finition de la pièce

Pour terminer ce projet, vous devrez bien évidemment réinstaller vos plinthes et procéder à la finition de celles-ci. Après avoir cloué les plinthes dans le mur, scellez le dessus des plinthes à l’aide de latex. Par la suite, vous pourrez donner un coup de peinture pour masquer les trous.

Soyez le premier à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?