Press "Enter" to skip to content

Réussir la pose de carreaux de céramique sur le sol de votre salle de bain

Appliquer le ciment-colle, couvrir la surface, couper les carreaux… plusieurs étapes sont essentielles dans la pose de carreaux de céramique dans une salle de bain.

Installation du revêtement céramique pour la salle de bain
Installation du revêtement céramique pour la salle de bain

Est-il possible de rénover sa salle de bain à moindres coûts? La réponse est définitivement oui. Vous êtes habiles de vos mains et vous aimez les projets de ce genre? Si vous effectuez l’installation vous-même, vous sauverez les coûts reliés à la main-d’oeuvre. Bien que ce travail soit relativement simple, chaque étape est essentielle au bon déroulement du projet. Alors voici les différentes étapes, les outils et matériaux nécessaires afin de réussir la pose des carreaux de céramique sur le sol de votre salle de bain.

Matériaux et outils indispensables

Accessoires de sécurité

  • Lunette de protection
  • Gants de caoutchouc
  • Genouillères

Outils indispensables pour l’installation de la céramique

  • Sceaux pour le coulis, la colle et l’eau
  • Applicateur à coulis
  • Ruban à mesurer, équerre et niveau de 4 pouces
  • Éponge et chiffons secs
  • Cordeau à tracer et crayon gras pour marquer le sol
  • Truelles dentelées, une large et une étroite pour les recoins de la pièce
  • Maillet de carreleur en caoutchouc
  • Coupe-carreaux et pince à céramique ou meuleuse
  • Pistolet à calfeutrer
  • Perceuse industrielle (achetée ou louée)
  • Grattoir de plancher
  • Pinceaux adaptés pour le scellant pour joints et pour carreaux de céramique

Matériaux utiles

  • Croisillons d’écartement
  • Scellant pour carreaux de céramique, si la céramique est poreuse
  • Carreaux de céramique, voici où il est possible de s’en procurer
  • Ciment-colle (mortier)
  • Coulis pour carreaux de céramique
  • Scellant pour joints

Préparation indispensable avant l’installation de la céramique

1. Inspecter l’état du sous-plancher

La qualité de l’installation des carreaux de céramique dépend assurément de la qualité de la surface du dessous. Plusieurs surfaces d’installation conviennent aux carreaux de céramique dans une salle de bain, les plus recommandées sont le contreplaqué, le fibrociment et le béton.

Sous-plancher de contreplaqué : Le sous-plancher de contreplaqué doit avoir une épaisseur de 1 ¼ pouce, équivalent à deux feuilles de ⅝ pouces. Pour ce qui concerne l’installation de celles-ci, elles doivent être vissées dans les poutrelles (solives) à tous les 8 pouces à l’intérieur et à tous les 6 pouces en bordure. Pour assurer l’expansion du bois, n’oubliez pas de maintenir un espace de ¼ pouces entre les planches de la deuxième couche.

Sous-plancher de fibrociment : Le sous-plancher de fibrociment est l’option idéal car il est résistant à l’humidité, diminue la propagation du feu et est très durable. Ce produit est imperméable à la vapeur, par contre il n’est pas imperméable à l’eau. Alors, il est indispensable d’installer une membrane hydrofuge entre le panneau de fibrociment et la structure pour éviter le développement de moisissure dans la salle de bain.

Sous-plancher de béton : Si la pièce comprend déjà une dalle de béton, il est possible de ne pas installer un sous-plancher supplémentaire. Par contre, assurez-vous simplement que le béton soit au niveau et lisse. La moindre imperfection peut impacter le résultat final de votre projet.

Sous-plancher de céramique : La pièce comporte déjà un revêtement de sol en céramique? Ne vous inquiétez pas, il est possible d’installer des carreaux de céramique sur de la céramique existante. Par contre, assurez-vous que celle-ci ne comporte pas de faiblesse. Utilisez un ciment-colle en haute teneur en polymères, celui-ci effectuera une adhésion chimique à l’émail imperméable de la céramique déjà en place.

2. Vérifier la surface d’installation

Dans un premier temps, retirez la porte, la toilette, les accessoires décoratifs et les plinthes de la pièce. Afin d’éviter tout désagrément, il est aussi possible d’enlever le cadrage de porte de la salle de bain.

Si nécessaire, retirez les cabinets d’armoires reposant sur le sol de la salle de bain. La surface à carreler doit être propre, sèche et droite. Alors si vous effectuez des travaux de rénovation, assurez-vous de retirer le revêtement de sol existant, la colle et les vis.

3. Choisir le revêtement de sol en céramique dans la salle de bain

Cette étape peut sembler anodine, mais le choix de céramique est indispensable. Les carreaux de céramique font partie des meilleurs carrelages dans une salle de bain, par contre il est essentiel de choisir le bon modèle.

Différents styles d'installation de carreaux de céramique
Différents styles d’installation de carreaux de céramique

4. S’amuser avec le style d’installation

Amusez-vous avec le style d’installation de la céramique, c’est-à-dire la façon dont est positionnée chaque tuile. Les dispositions les plus populaires sont celles-ci :

  • Horizontal, vertical ou diagonal
  • Joints contrariés horizontaux ou verticaux
  • Damier
  • Chevron droit ou diagonal

D’ailleurs, il est toujours préférable de faire un plan afin de bien réussir la pose de la céramique dans votre salle de bain. Tenez compte des différents éléments dans la pièce comme la plomberie, les garde-robes, les plinthes électriques, les portes et autres. De cette façon, vous serez en mesure de calculer combien de carreaux de céramique seront essentiels à votre projet. Prévoyez environ 15% de surface supplémentaire afin de combler les pertes dues aux coupes des carreaux de céramique.

Préparation avant la pose de céramique dans la salle de bain
Préparation avant la pose de céramique dans la salle de bain

Étapes pour réussir l’installation de la céramique dans la salle de bain

Connaissez-vous les étapes pour la pose de la céramique dans une salle de bain? Il y en a plusieurs et elles sont toutes aussi importantes les unes que les autres. Afin de réussir l’installation des carreaux de céramique sur le sol de votre salle de bain, voici les différentes étapes à suivre.

1. Tracer les lignes de référence

Trouvez le point central de la salle de bain en inscrivant à l’aide d’un cordeau à tracer dans chaque direction, l’objectif est que les lignes se croisent au centre. Ensuite, déposer la moitié d’une rangée de carreaux avec les croisillons d’écartement vers l’extérieur dans les deux directions. Sachez qu’il est bien important de ne pas appliquer la colle tout de suite. D’ailleurs, vous pouvez vous servir du cordeau à tracer pour vous guider. De cette façon, vous serez assuré que le revêtement de sol soit bien centré.

2. Appliquer le ciment-colle

Mélangez le ciment-colle conformément aux directives figurant sur le sac en utilisant une perceuse industrielle. Il est important de porter l’équipement de protection adéquat, car ce produit est corrosif.

En débutant par le point central de la salle de bain, étalez une bonne quantité de ciment-colle sur le côté plat de la truelle dentelée. Disposez ensuite la colle avec le côté dentelé de la truelle en vous assurant que le tout soit réparti uniformément dans la même direction. Évitez les zigzags, ils emprisonnent l’air et réduisent donc l’adhérence des carreaux de céramique.

3. Couvrir la surface avec le ciment-colle

Afin de vous assurer que le mortier (ciment-colle) soit appliqué adéquatement, testez-le en appuyant fermement sur un carreau dans la colle. Ensuite, remuez-le doucement afin de couvrir les extrémités et soulevez-le pour vérifier que le verso soit totalement recouvert de ciment-colle. Si ce n’est pas le cas, vérifiez que vous avez complété les étapes convenablement.

Appliquez maintenant le ciment-colle sur le sous-plancher, en progressant de deux à trois carreaux à la fois. Référez-vous aux lignes de référence afin que tout soit au niveau et ajustez les carreaux de céramique au besoin. Ensuite, insérez les croisillons entre les carreaux afin que tous les joints soient uniformes. À l’aide d’un maillet de carreleur en caoutchouc, confirmez que tous les carreaux soient à la même hauteur.

Avant que le ciment-colle sèche, il est bien important de nettoyer au fur et à mesure la poussière et les saletés et avec l’éponge humide. Il est indispensable de retirer les croisillons d’écartement avant que le mortier ait le temps de sécher. Laissez durcir le ciment-colle pendant une période d’au moins 24 heures.

4. Couper les carreaux restants

Saviez-vous qu’il est possible d’installer de la céramique sur le bord du mur dans une salle de bain? Effectivement, tout dépend du style que vous désirez donner à votre pièce, mais vous avez le choix d’installer des plinthes ou bien de la céramique sur la bordure du bas des murs.

Voici comment s’y prendre. Places deux carreaux debout contre le mur afin de laisser un espace d’au moins ¼ pouces pour la dilatation ainsi que le coulis. Ensuite, placez le carreau à couper sur le dernier carreau de la rangée. Et puis, disposez un carreau en guise de guide sur le carreau à couper afin qu’il touche les carreaux debout contre le mur. Tracez ensuite une ligne le long de la bordure du carreau guide afin de marquer le carreau du dessous.

Ensuite, disposez le carreau marqué dans le coupe-carreaux de céramique en alignant la ligne de coupe avec la molette de découpe. Puis, poussez fermement le couteau le long de la ligne de coupe d’un seul mouvement continu. Le pied du coupe-carreaux doit se trouver près du bord du carreau et la molette de découpe ne doit pas le toucher. Finalement, cassez le carreau de céramique à l’aide de la poignée de l’outil.

5. Étendre le coulis dans la salle de bain

Humecter les carreaux avec de l’eau propre avant d’appliquer le coulis. Ensuite, avec un applicateur à coulis, étendez le coulis en effectuant des mouvements amples en demi-cercle. Assurez-vous de tenir l’applicateur à un angle de 45 degrés et que le coulis pénètre entièrement dans les joints. Retirez ensuite le coulis en surplus toujours à l’aide de l’applicateur à un angle de 90 degrés et passez-le en diagonale sur les carreaux de céramique pour éviter qu’il s’enfonce dans les joints.

Laissez sécher le coulis de 3 à 5 minutes puis essuyez les carreaux à l’aide d’une éponge légèrement humide en effectuant des mouvements circulaires dans le but de retirer tous résidus. Retirez toute poussière à l’aide d’un chiffon sec. Le coulis sera complètement sec après 24 heures.

6. Sceller les joints de dilatation

Après une dizaine de jours, n’oubliez pas de sceller les joints de dilatation avec un calfeutrant au silicone. Dès que le silicone est sec, la dernière étape est de nettoyer les carreaux de céramique de la salle de bain avec un chiffon sec.

3 Comments

  1. […] est qu’il y ait une cohérence avec l’ensemble du décor, une unicité qui vient avec la céramique utilisée pour la douche, qui est soit en continuité ou en complémentarité avec le carrelage mis […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?