Press "Enter" to skip to content

Comment aménager une salle de sport chez soi?

Découvrez dès maintenant comment installer une salle de sport chez vous!

Une salle de sport chez vous vous permettra de vous exercer sans même à pointer le nez dehors…
Une salle de sport chez vous vous permettra de vous exercer sans même à pointer le nez dehors…

Arborer un corps de rêve pour l’été, se faire plaisir ou faire plaisir à sa moitié, préserver son capital santé… Tout le monde a une bonne raison de se mettre au sport. Mais lorsque vient le moment de pousser la porte et d’aller au gym, les doutes nous assaillent : Suis-je vraiment prêt? C’est une question qui a traversé l’esprit de nombreux sportifs en herbe décourageant certains, motivant d’autres… Et si la solution se trouvait au sein même de votre demeure? De plus en plus tendance dans les habitations québécoises, l’aménagement d’une salle de sport dans votre maison pourrait bien représenter la solution à votre problème et vous permettre de vous exercer sans sortir de chez vous. Pratique! Découvrez ici les éléments à observer dans la réalisation de ce projet.

 

S’assurer de sa motivation

Thomas Fuller a dit un jour « Celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles ne prendra jamais la mer » et il y a surement un peu de vrai là-dedans. Comme dans beaucoup d’aspects de notre vie, la motivation est la clé du succès, et vous en aurez besoin pour vous lancer dans ce projet d’aménagement de salle de sport à domicile. Répondez donc à ces deux questions introspectives avec honnêteté envers vous-même :

  • Suis-je motivé pour l’installation de cette salle de sport?
  • Vais-je l’utiliser?

Si la réponse à ces deux questions est un grand oui, le plus dur est fait et vous investirez votre temps et votre agent judicieusement!

 

Le choix de la pièce

Maintenant que vous avez pris le ferme engagement de vous lancer avec passion dans le sport, il est temps de passer à l’aménagement de votre salle et la première étape consiste à choisir le choix de la pièce. Mais sur quels critères se baser? Le tout premier point est d’en choisir une qui vous donne envie de vous exercer. Qui aimerait s’entrainer dans un sous-sol froid et humide? Nous vous conseillons de choisir une pièce avec des plafonds hauts et offrant une bonne aération, tant pour votre confort que pour assurer une place suffisante entre chaque machine. La pièce idéale serait celle qui permet de marcher librement entre les différents objets sans avoir à se lancer dans une séance d’acrobatie. Si vous vivez dans un condo ou dans une habitation n’offrant pas de grands volumes organisez-vous : moins de machines et des achats en conséquence.

 

Les planchers et les murs

Le choix du plancher a son importance, il vous faut en effet considérer la capacité de charge de ce dernier, les vibrations qu’il peut encaisser et le matériel dont il est fait. Vous devez être certain qu’il est assez résistant pour supporter les machines ainsi que les nombreux chocs induits par votre activité physique. Vous n’avez pas nécessairement à le changer, mais s’il est en bois franc par exemple vous pouvez l’habiller avec des plaques de caoutchouc pour éviter les dommages qui pourraient être occasionnés. Toutes les habitations ne se prêtent pas à toutes les machines et vous devrez faire une croix sur les sacs de frappes ou les tapis roulants dans un appartement si du voisinage est présent.

Concernant les murs nous vous conseillons de choisir de grands murs vides et clairs pour y apposer des miroirs afin d’agrandir la pièce et de la rendre plus lumineuse. Cela vous permettra également de surveiller vos mouvements pendant l’effort et de vous assurer que vous êtes sur la bonne voie. Pour les plus motivés, vous pouvez même installer une télé ou des enceintes pour mettre de la musique et rester éveillé!

 

La division en sections 

Diviser votre espace d’entrainement en sections est le meilleur moyen de vous y retrouver et de vous entrainer de manière logique et efficace. À titre d’exemple, un bon circuit implique de commencer par une partie cardio-vasculaire, puis une séance de musculation suivie d’une séance d’étirements. Le vasculaire peut être synonyme de la pratique de vélo elliptique ou de vélo stationnaire par exemple. L’achat d’un tapis roulant est une excellente idée également à qui possède de la place et le bon parquet pour l’installer, et vous pouvez trouver des produits à des tarifs très convenables de nos jours.

Pour la musculation, il existe une large palette d’outils pour tous les goûts et tous les budgets. Si vous préférez vous exercer sur des machines, il vous suffit d’aller faire un tour dans une vraie salle de gym pour savoir vers quel produit vous tourner. Il existe même des solutions multifonctions vous permettant de combiner différents exercices, bien entendu des machines comme celles-ci sont plus chères, mais c’est à vous de décider! Une autre option moins coûteuse pourrait être d’acheter des haltères, des élastiques ou un sac de frappes voire un ballon d’exercice. Ces quelques éléments vous permettront à coup sûr de travailler toutes les parties de votre corps sans ménagement!

Pour la section étirement, rien de plus simple, un simple tapis fera amplement l’affaire et ici les gestes sont plus importants que les dollars dépensés. Gardez à l’esprit que des étirements bien faits vous permettront de faire face à la prochaine séance avec encore plus d’aplomb!

Soyez le premier à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Alors, comment trouvez-vous notre site?