Press "Enter" to skip to content

Comment bien construire ses semelles en gradin?

Les semelles, aussi appelées empattements, sont les éléments en béton qui supportent toutes les charges de votre maison ou de votre bâtiment. Leur rôle est de répartir le poids de votre construction sur la surface la plus importante possible pour éviter que celle-ci ne s’enfonce dans le sol.

Construction de semelle en gradin
Construction de semelle en gradin

Parfois, des semelles de fondation classiques ne sont pas suffisantes pour garantir la stabilité de la bâtisse. C’est pourquoi, dans certains cas bien précis, les professionnels de la construction optent pour la pose de semelles en gradin (ou fondations en escalier).

Ce type de semelles nécessitent de respecter des critères rigoureux pour ne pas mettre en danger l’intégrité de votre bâtisse.

Rapide tour des exigences à respecter pour des semelles en gradins fiables.

Pourquoi choisir de construire des semelles en gradin?

La construction des semelles en palier demande une rigueur ainsi qu’un savoir-faire certain. En effet, une mauvaise exécution peut déstabiliser l’ensemble de votre structure et causer des dommages importants voire l’écroulement de votre maison ou bâtisse dans le cas d’une malfaçon grave.

Des semelles en gradin sont érigées dans le cas où le sol de fondation est trop instable ou quand le dénivelé du terrain est très important. Enfin, des semelles en escalier peuvent également être mises en place pour mieux protéger les fondations contre le gel.

Principes généraux pour la construction de semelles en gradin

Le premier principe à respecter pour ériger convenablement des fondations en escalier est de relier les différents niveaux de la semelle verticalement. Si beaucoup de professionnels de la construction négligent cet aspect, sachez qu’elle est imposée par le Code la Construction ainsi que par différents standards. Il est donc dans votre intérêt de respecter ces directives.

Il est recommandé de couler les parties verticales et horizontales en même temps.

Enfin, le sol sur lequel reposent vos semelles en gradin doit être suffisamment stable. De même, il ne doit pas avoir été remanié et ne comporter aucun matériau organique.

Dimensions des raccordements verticaux et parties horizontales

Concernant les mesures, la hauteur verticale autorisée pour les raccordements entre les parties horizontales de votre semelle en palier doit être de 600 mm (24 po) maximum ou égale à la moitié de sa largeur. Ces raccords verticaux doivent au moins mesurer 150 mm (6po) de largeur et 400 mm maximum si le sol est principalement composé d’agrégat (sable ou gravier). Quant à leur épaisseur, celle-ci doit être égale à celle de la semelle.

Enfin, chaque partie horizontale doit mesurer au minimum 600 mm ou 24 po.

En suivant ces règles et bonnes pratiques, vos semelles en gradin devraient assurer stabilité et durabilité pour votre maison ou votre bâtisse commerciale.

En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel un professionnel des travaux d’excavation et de fondations.

Envie de partager votre avis? D’apporter un complément d’information? Dites-le nous dans les commentaires!

Soyez le premier à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?