Press "Enter" to skip to content

Évaluation de votre futur chantier avant vos travaux d’excavation

Vous envisagez de faire effectuer des travaux de construction tels que la pose ou la rénovation de fondation, l’installation d’un système d’assainissement ou encore l’intégration d’aménagements extérieurs? Vous le savez sans doute, mais des travaux d’excavation et de terrassement seront indispensables

Excavation : un camion et un engin en train d'effectuer des travaux
Excavation : un camion et un engin en train d’effectuer des travaux

Bien plus compliquée qu’il n’y paraît, l’excavation ne consiste pas à simplement à creuser un trou. En effet, une telle opération se prépare longtemps en avance et nécessite une expertise poussée dans des domaines tels que l’étude des sols, les normes de sécurité ou encore le maniement d’engins de chantier.

Le sujet serait bien long si l’on devait aborder tous les sujets. C’est pourquoi ce court billet se limitera à l’énumération des étapes à suivre avant de commencer votre ouvrage en excavation.

Seront donc abordés ici, l’étude du terrain que vous souhaitez excaver et ses caractéristiques ainsi que les travaux et les démarches à réaliser avant d’entamer le creusement à proprement parler.

Notez que ces démarches sont obligatoires afin d’assurer la qualité de l’ouvrage ainsi que la sécurité de vos biens, des installations environnantes et des personnes.

Études du terrain et de ses caractéristiques

L’étude des contraintes de votre chantier doit être effectuée par un ingénieur dûment habilité. Véritable garant du bon déroulement de votre chantier, il dispose de l’expertise nécessaire à la vérification des points suivants :

  • Demande de permis et autres formalités administratives selon la municipalité (renseignez-vous auprès de votre municipalité pour savoir sous quelles conditions un permis est obligatoire).
  • Localisation des installations souterraines (conduites de gaz et d’eau potable, lignes électriques souterraines) et aériennes (lignes électriques) afin de vous assurer que les compagnies de distribution d’eau et d’électricité vous autorisent à excaver.
  • Nature du sol à l’aide d’une étude géotechnique pour en connaître ses propriétés. Si cette dernière n’a pas déjà été réalisée, votre ingénieur doit la faire faire par un professionnel spécialisé.
  • Emplacement des voies de circulation et espace d’entreposage des matériaux autour du trou. La circulation des engins de chantiers doit se faire à 3m minimum de l’excavation et l’entreposage à 1,2m minimum pour éviter les problèmes d’éboulement.
  • Disposition des autres éléments de votre terrain (arbres, construction, poteaux, arbres, nappes d’eau, bouches incendies…) et prendre les mesures de sécurité nécessaires.

Une fois ces aspects validés, des travaux et d’autres vérifications sont à effectuer afin de s’assurer que l’excavation soit réalisée de manière sécuritaire tant pour le matériel que pour les travailleurs.

Les mesures à prendre avant l’excavation

Étançonnement

Votre chantier est à proximité de constructions existantes? La roche ou le sol manque de stabilité et menace de s’effondrer au cours des travaux? L’ingénieur responsable du chantier doit procéder à la pose de soutènement ou à la reprise des fondations en sous-œuvre pour stabiliser les parois du trou, particulièrement si des travailleurs doivent descendre dans le creusement.

Choix de l’équipement

Le choix des engins se fait en fonction de nature de l’excavation (grue mobile ou engin de terrassement par exemple). De même, les capacités de levage de vos machines doivent être en adéquation avec le poids des charges à excaver pour éviter tout décrochage. Les engins doivent bien entendu répondre aux standards de sécurité et être adaptés aux méthodes d’excavation et de terrassement choisies par l’ingénieur.

Distance de sécurité avec les lignes électriques

Le responsable des travaux s’assure que la distance entre les engins de chantier et les lignes électriques les plus proches soit bien respectée. Cette distance est directement reliée au voltage de ligne. Plus la tension de la ligne est élevée, plus la distance devra être grande.

En cas de travaux sur un chemin ouvert à la circulation

Enfin, la personne responsable des travaux doit respecter la signalisation prévue par le Ministère des Transports dans le cas où l’ouvrage a lieu sur un chemin ouvert à la circulation.

La liste énumérée dans cet article n’est évidemment pas complète. Toutefois, elle résume les points principaux que l’ingénieur responsable de votre chantier de terrassement se doit de formaliser avant le commencement des travaux.

Pour obtenir plus de renseignements, n’hésitez pas à consulter directement un excavateur professionnel ou à visiter le site de la CNESST en cliquant ici.

Soyez le premier à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?