Press "Enter" to skip to content

La piscine naturelle : une nouvelle tendance expliquée

Vous avez toujours rêvé de vous baigner dans un environnement naturel à même votre cour? Sachez que c’est possible grâce à la piscine naturelle.

Un coin de paradis dans sa cour, c'est possible avec une piscine naturelle
Un coin de paradis dans sa cour, c’est possible avec une piscine naturelle

Plus qu’un environnement enchanteur, la piscine naturelle est aussi une option écologique à la piscine traditionnelle qui consomme beaucoup d’électricité et qui nécessite l’utilisation d’une multitude de produits chimiques.

Une solution écologique et esthétique

Pour que l’eau d’une piscine soit belle, elle doit être traitée avec plusieurs produits chimiques. Une piscine demande aussi un nettoyage et des entretiens réguliers.

Malgré un aménagement réussi, une piscine, surtout hors terre, n’intègre pas toujours bien dans son environnement et peut même être une nuisance visuelle.

Dans le but de créer un ensemble en harmonie avec la nature et l’espace, est apparu en Europe dès la fin des années 1980 le concept de piscine naturelle. Depuis quelques années, cette tendance prend de plus en plus d’ampleur au Québec.

Qu’est-ce qu’une piscine naturelle?

Une piscine naturelle est un bassin divisé en zones ayant chacune une fonction bien spécifique pour assurer son bon fonctionnement. Évidemment, une zone, la plus grande, est réservée à la baignade. Les autres zones servent principalement à filtrer et à oxygéner naturellement la piscine.

Ce type d’installation procure de nombreux avantages :

  • L’entretien est minimal (il faut seulement tailler les plantes et ramasser les feuilles à l’automne)
  • Le bassin résiste bien à l’hiver
  • Aucun produit chimique n’est requis et l’eau n’est pas chlorée ou salée
  • L’aménagement est fait en harmonie avec la nature
  • La construction du bassin peut se faire facilement sans avoir recours à des spécialistes

Par contre, l’installation d’une piscine naturelle doit être validée et autorisée par les autorités municipales. Toutes les consignes de sécurité relatives à la présence d’une piscine s’appliquent même pour un étang de baignade.

Quand la nature fait bien les choses

Le principe de la piscine naturelle repose sur les plantes, les végétaux et les petits animaux marins qui composent et entourent le plan d’eau. C’est littéralement un écosystème qui fait fonctionner votre piscine. Chaque composante vivante a une fonction bien précise :

  • Des daphnies (puces d’eau) régulent l’eau.
  • Des petits animaux aquatiques (grenouilles, larves, crevettes) assurent le brassage de l’eau. Les poissons ne sont pas recommandés.
  • Trois types de plantes aquatiques régulent le cycle naturel de l’eau : les plantes flottantes (nénuphars) créent de l’ombre et protègent les microorganismes; les plantes oxygénantes combattent les algues et assurent l’équilibre écologique de l’eau; les plantes épuratives éliminent les résidus biologiques en les transformant en éléments nutritifs.

Comment construire une piscine naturelle?

La première étape, primordiale, est de vous renseigner sur le sujet pour bien comprendre et saisir le fonctionnement : au cours des dernières années, plusieurs ressources sur le sujet ont été produites, que ce soit sur le Web ou dans des livres.

Même si vous prévoyez construire votre piscine naturelle, n’hésitez pas à consulter un spécialiste en aménagement paysager pour s’assurer que la composition du sol de votre terrain est propice à l’installation et que le bassin s’harmonise avec le reste de votre aménagement.

Vous devez faire les mêmes vérifications d’usage comme pour n’importe quel type de piscine : vérifier s’il y a des fils ou des conduits qui passent sous votre terrain, actualiser le certificat de localisation et demander un permis à la ville.

La deuxième étape consiste à penser à l’aménagement et à la configuration de la piscine : choisir l’emplacement et la forme du bassin. Vous pouvez alors procéder à l’excavation.

C’est à la troisième étape que vient le choix des matériaux et des végétaux. Une membrane assez épaisse et conçue pour les aménagements aquatiques doit recouvrir le bassin. Informez-vous de la disponibilité de ce produit auprès de détaillants spécialisés de votre secteur. C’est à ce moment vous devez choisir les végétaux pour les zones de filtration, d’oxygénation et de régénération.

Une fois les travaux complétés, il ne vous reste plus qu’à profiter de votre piscine!

Soyez le premier à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?