Press "Enter" to skip to content

Comment bien préparer le terrain pour y faire pousser son gazon?

Faire pousser du gazon, ce n’est pas sorcier! Il n’y a pas tant d’étapes à réaliser pour y arriver, mais chacune est importante et doit être bien exécutée afin que vous puissiez obtenir le meilleur résultat possible.

Préparation de votre terrain pour la pousse de gazon
Préparation de votre terrain pour la pousse de gazon

Quelle que soit la raison qui vous pousse à faire ou à refaire votre gazon – un nouveau terrain, des réparations mineures ou majeures sur votre terrain, etc. -, suivez les étapes présentées dans ce guide afin d’avoir un beau terrain.

Un travail simple, mais essentiel

Préparer le terrain pour y mettre du gazon, que ce soit des graines à semer ou de la tourbe à dérouler ne demande que quelques « ingrédients » : de la terre, des outils et le tour est joué, ou presque.

Mais ce n’est pas tout : vous devez utiliser une technique adéquate pour réaliser chaque étape si vous souhaitez obtenir un gazon qui va faire l’envie de vos voisins.

L’importance de bien préparer le sol en vue d’y mettre du gazon

Peu importe le moyen que vous utiliserez pour verdir votre cour, la meilleure façon d’obtenir des résultats à la hauteur de vos attentes est de bien préparer votre sol. Un sol adéquat favorisera la pousse de votre gazon.

Avant d’entreprendre les travaux, vérifiez les deux éléments suivants :

  • La présence d’une pente sur le terrain que vous souhaitez gazonner. Il est plus facile d’enraciner de la tourbe dans un pente que de faire pousser des graines. Par contre, si la pente est trop prononcée, la rétention d’eau peut être plus difficile.
  • L’ensoleillement. Certaines variétés d’herbe (oui, il en existe plusieurs!) vont mieux tolérer l’ombre alors que d’autres ont besoin d’une exposition au plein soleil pour pousser et verdit à leur plein potentiel.

La première étape des travaux, si ce n’est pas déjà fait, est de retirer complètement le gazon existant et les mauvaises herbes, jusqu’à la racine. Ensuite, vous pourrez analyser le sol, valider s’il est de type argileux ou sablonneux et vous assurer qu’il n’est ni trop acide ni trop alcalin. À la suite de l’analyse, vous pourrez remédier au problème. Un compost forestier aide à briser l’argile du sol et la chaux rend le sol moins acide, entre autres. Vous pouvez consulter des spécialistes en centre jardin ou des paysagistes pour connaître les bons produits adaptés à votre type de sol.

Par la suite, c’est le moment d’étendre de la terre. Assurez-vous d’avoir au moins 10 à 15 cm (4 à 6 pouces) de bonne terre compactée tous les 5 cm (2 po). Si vous prévoyez mettre de la tourbe, n’oubliez pas de laisser un espace équivalent à l’épaisseur des rouleaux. L’ensemencement, de son côté, demande une terre plus riche. Pendant l’étalement de la terre, assurez-vous que le terrain est au bon niveau ou qu’il a le dénivelé approprié et corrigez au besoin avec la terre.

Pour favoriser l’enracinement du gazon, et aussi pour encourager son verdissement (lien vers texte 3), vous pouvez, si votre municipalité le permet, utiliser un engrais de démarrage riche en phosphore.

Une bonne préparation pour un travail plus efficace

Comme mentionné plus haut, préparer le sol en vue d’y mettre de herbe est la clé du succès. Lorsque cette étape est bien faite, que la terre est juste assez bien compactée (qu’on peut voir une légère trace de pied lorsqu’on marche dessus), vous pouvez procéder à la pose de tourbe ou à la semence des graines.

La tourbe est facile à poser : vous n’avez qu’à la dérouler et à la poser, les rouleaux collés les uns contre les autres. Pour les graines, vous devez les répartir en bonne quantité sur toute la surface à couvrir, les faire pénétrer légèrement dans la terre avec le dos d’un balai à feuilles et ajouter un peu de terre au besoin. L’important, c’est que les graines soient recouvertes légèrement avec la terre.

Une fois que c’est fait, il ne vous reste que l’arrosage. Le sol doit rester humide sept à dix jours, puis être arrosé quotidiennement pendant deux semaines supplémentaires. C’est pourquoi il n’est pas tellement recommandé de procéder à la pose de tourbe ou à la semence de graines de gazon pendant que les températures sont très élevées pendant l’été. Le printemps et l’automne sont plus appropriés pour la réalisation de ce type de projet.

Et voilà, c’est aussi simple que ça faire pousser du gazon!

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?