Press "Enter" to skip to content

Avantages et inconvénients des toits en métal, bardeau d’asphalte et élastomère

Il existe une multitude de matériaux de recouvrement de toits. Toitures en métal, en bardeau d’asphalte ou encore en élastomère, ce ne sont pas les choix qui manquent.

Découvrez les spécificités des toitures en métal, en bardeau d'asphalte et en élastomère
Découvrez les spécificités des toitures en métal, en bardeau d’asphalte et en élastomère.

Toutefois, tous ne répondent pas aux mêmes besoins. Nous vous proposons un rapide récapitulatif des caractéristiques de principaux matériaux mises en œuvre par les couvreurs afin de vous aider à y voir plus clair.

 

Toiture en métal (acier galvanisé et inoxydable, cuivre et aluminium)

Les recouvrements en métal peuvent être composés d’acier galvanisé, d’aluminium ou bien de cuivre. Les propriétés offertes par ces différents matériaux sont relativement similaires.

D’une part, le métal offre une résistance et une durabilité incomparable le rendant ainsi insensible aux intempéries. La durée de vie minimum de l’acier ou de l’aluminium est comprise entre 40 et 50 ans. Celle du cuivre peut largement dépasser les 70 ans.

Autre avantage, le métal ne brûle pas. Cette propriété peut vous ouvrir la possibilité d’une baisse sur votre prime d’assurance.

D’autre part, les toits en métaux n’ont besoin que de très peu d’entretien. Finie, la corvée de nettoyage saisonnale ou annuelle!

Enfin le cuivre et l’aluminium apportent un cachet unique et une élégance particulière à votre maison pouvant augmenter sa valeur immobilière.

Côté désavantage, le métal, quel qu’il soit, est souvent plus cher à l’achat que les autres matériaux de couverture. Toutefois, les gains obtenus sur le long terme en font tout de même un excellent investissement en termes de rapport qualité/prix.

De plus, les tôles ou les feuilles de métal peuvent être particulièrement bruyantes les jours de pluie ou lors de chute de grêle.

Enfin, les surfaces pentues des toits en métal peuvent nécessiter l’installation de dispositifs pour éviter les chutes de neige et les accidents que cela peut créer.

 

Toiture en bardeau d’asphalte et en asphalte combiné à du gravier

 

Bardeau d’asphalte

Le bardeau d’asphalte est le revêtement de toiture le plus couramment utilisé au Québec. Sa facilité d’installation et son coût peu dispendieux en font un matériau de couverture très recherché. Le bardeau d’asphalte est composé d’une armature en cellulose enrobée d’une couche de bitume.

Il existe une vaste gamme de ce type de revêtements de couverture. Vous pourrez ainsi choisir, le style, la couleur, l’épaisseur ou encore la qualité de finition de matériau.

Étanche, esthétique et durable (de 20 à 30 ans de durée de vie), le bardeau d’asphalte nécessite également très peu d’entretien. Son principal défaut est son impact environnemental tant pour sa fabrication que lors de sa dégradation.

Toit en asphalte et en gravier

Les toitures en asphalte et gravier consistent à superposer plusieurs couches d’asphalte (feutre organique enrobé de bitume) le tout est surmonté d’une couche de gravier afin de protéger l’ensemble des températures extrêmes.

Très peu dispendieuses et facilement réparables, les toitures en asphalte et gravier ont toutefois le défaut de ne pas avoir une bonne durabilité si elles ne sont pas correctement entretenues.

Il est recommandé de vérifier régulièrement (au moins une fois par an) l’état du gravier en le balayant pour le repositionner convenablement. La saison idéale pour ce type de travaux est en automne. Selon votre assiduité à ces tâches, la durée de vie de votre toiture en asphalte et en gravier peut varier de 10 ans à 25 ans.

 

Toiture en revêtement élastomère

Les couvertures en élastomère sont constituées de deux couches, une couche de base et une couche de finition, fusionnées l’une à l’autre. On retrouve ce matériau principalement sur les toits plats.

De plus, celui-ci a tendance à remplacer l’asphalte traditionnel. Les avantages de l’élastomère face aux bitumes sont nombreux. Résistant aux intempéries, installable en toute saison, quelle que soit la température, et durables, il ne nécessite quasiment pas d’entretien.

Son gros désavantage est que sa technique de pose nécessite une expertise certaine ainsi que du matériel adapté (chalumeau) afin d’éviter toute pose défectueuse et tout risque d’incendie.

Enfin, il est difficilement recyclable.

 

Autres matériaux de couverture

Il existe également des revêtements de toiture naturels (ardoises, tuiles et végétalisés). Plus de détails dans un prochain article!

Une question? Un avis? Dites-le-nous dans les commentaires!

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors, comment trouvez-vous notre site?